Présence Vive
Avoir ou Être

Y aller !

L’abandon c’est celui de notre “définition”, celui de notre “image”.
Si nous ne sommes pas convaincus de la nécessité de cet abandon, alors il est vain de s’entraîner tous les jours à l’éveil et à la libération.
S’abandonner, lâcher prise, ne requiert pas beaucoup de temps ni de grands moyens. Il s’agit seulement d’en avoir l’intime conviction et s’ouvrir. Il s’agit de s’immerger ici dans l’ouverture, sans filet de rappel, sans espoir de retour.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur