Présence Vive
Confiance

Une pratique qui libère

Au regard de la contemplation, il ne s’agit pas de “pratiquer”, mais de s’abandonner, d’oublier le personnage pour retrouver la “fraîcheur”, l’authenticité de l’Être.

Parfois, les pratiques peuvent nous aider, nous accompagner dans se sens. Cependant, je remarque que bien souvent les pratiques sont pour la pratique et aussi pour le pratiquant.
Si l’on thésaurise sa pratique, on empêche le pratiquant de s’oublier, de se résorber, et que soit atteint le but initial de la pratique.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur