Présence Vive
Confiance

Se combattre ou s’aimer

Dénouez le conflit qui vous oppose, car il y en a bien un. C’est pour cette raison que, malgré le bon sens et la logique, malgré nos efforts, le jeu duel reste en place.
La question n’est pas de résoudre un “problème” ou de redresser une inclination récurrente. Nous n’avons pas à nous prouver quoi que ce soit, mais à retrouver en nous, avec nous, une relation vraie, gratuite et désintéressée. Nous avons à nous donner l’amour généreux et bienveillant. Celui qui soigne, qui apaise et répare. Celui qui, principalement, maintient notre intégrité en nous évitant d’opposer, de juger et de condamner.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur