Présence Vive
Le lien d'appartenance

S’appuyer sur le Ciel

La contemplation consiste à se détendre dans l’ouverture de l’Esprit, dans l’espace du Ciel intérieur.
C’est d’être sans élaboration, libre de la cause et de l’effet, qui nous révèle sa perfection.
Le silence réapparaît parce que nous cessons tout bruit. L’immobilité revient parce que nous cessons tout mouvement.
Le Ciel n’a pas besoin de nous pour s’ouvrir. C’est précisément lorsque nous cessons nos interventions que, spontanément, il se montre, qu’alors nous nous trouvons inclus et indissociables de sa nature.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur