Présence Vive
Contemplation

Le réveil du cœur

Nombreux sont ceux qui croient avoir une pratique, une discipline spirituelle et qui, à travers leurs efforts, ne font que rechercher un “état”. Ils ne cultivent qu’une sorte de “bien-être”. Leur vie n’est gérée que par la raison, l’éthique et un goût rassurant pour les choses dites “naturelle”.

Les beaux états, les grands idéos alternatifs, les belles maisons en bois, les nouvelles voitures recyclables… rien de tout cela ne restera. Rien de tout cela ne libère du matérialisme formel et spirituel. Comment pouvons-nous donner aussi peu de place à l’amour dans notre vie ? Tant de choses semblent plus importantes et prioritaires.

Nous nous attachons à la beauté du fruit, à l’éthique de sa culture, mais il reste tristement sans saveur. Nous savons changé notre rêve et l’embellir, mais notre cœur dort encore. Il ne bat toujours pas au rythme et au son de l’amour.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur