Présence Vive
Avoir ou Être

Répondre à sa soif

La contemplation ne nous plonge pas dans un “état”, elle nous place dans une relation. Être tourné vers la Source et puiser en elle est la nature de cette relation. Nous pourrions penser qu’il s’agit encore d’une approche duelle. Répondre à notre soif et nous donner le ressourcement dont nous avons besoin n’est qu’une conséquence de la dualité qui nous conditionne. C’est une réaction logique à la sensation de perte et au manque que la division provoque en nous. La dualité vient d’être divisés. Lorsque nous contemplons, nous ne faisons que suspendre la division. Naturellement, nous revivons l’union. Nous ne faisons qu’Un avec “cela” à quoi nous appartenons.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur