Présence Vive
Accepter

Rentrer “chez Soi”

Lorsque nous savons nous abandonner à l’Êtreté, nous n’y restons que peu de temps. En fait, nous ne reconnaissons pas l’Êtreté comme notre demeure naturelle. Nous n’en prenons qu’un peu, car notre désir, notre inclination est de revenir au personnage. Nous nous contentons de quelques récréations par rapport à notre illusion habituelle.
Pourtant, nous étions revenus “chez Soi”, “à la maison”. Alors, demain, après-demain et les autres jours, nous referons la même chose, sans trouver une conclusion à ces allers-retours. C’est pour ce motif qu’il nous faut découvrir la raison pour laquelle nous ne voulons pas réellement nous libérer. C’est aussi pour cela qu’il est nécessaire que nous développions le lâcher-prise et l’abandon. Bien que nous ayons une certaine motivation, nous ne nous donnons pas la force ni les moyens d’un changement complet.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur