Présence Vive
Contemplation

Recevoir la Vie

Il ne suffit pas de dire à notre cœur d’aimer pour qu’il vibre et que l’amour émane de lui. De même, il ne suffit pas de quelques instants pour qu’un bloc de glace fonde et que de l’eau vive ruisselle à la place.
La contemplation n’est pas entraînement à l’attention, à la présence ni même à la conscience. Contempler, c’est se mettre dans la lumière et la chaleur de la vérité.
La vérité réapparaît lorsque disparaît tout ce qui est faux, tout ce qui s’était “ajouté” avec le personnage.
Pour qu’enfin le personnage ne “joue” pas la contemplation, il lui faut être contemplé, être éclairé.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur