Présence Vive
Assumer

Progresser, c’est perdre son illusion

Progresser dans la contemplation ce n’est pas comme grimper une montagne avec des “niveaux”. Ce n’est pas à la contemplation de se développer, de s’améliorer. C’est à nous, le “personnage”, “l’illusion” de nous oublier. La glace et la solidité de notre “bonhomme de neige” doivent fondre, afin que l’eau qui le compose coule en Eau de Vie.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur