Présence Vive
Démasquer

Ouvrir son personnage

Le plus souvent, notre personnage ne comprend pas qu’il n’est pas convié à la libération, que les ouvertures à “l’instant” devraient précisément se faire sans lui.
En fait, le personnage essaie vainement “d’ouvrir son jeu”, d’entrer dans une ouverture, sans permettre qu’il ne “s’ouvre lui”. “L’abandon”, “s’abandonner” est précisément l’ouverture qui libère de l’emprise du “joueur”.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur