Présence Vive
Décider

Ouvrir le “nœud”

Dans notre relation avec la Source, il n’y a pas à être passif. Il y a cette idée que si nous agissons volontairement, c’est notre personnage qui se met en mouvement.
Comprenez que nous l’avons déjà mis en mouvement puisque nous continuons d’être illusionnés. Le problème n’est pas d’agir avec notre volonté, mais du sens dans lequel nous l’utilisons. C’est de savoir si nous ouvrons ou si nous maintenions la fermeture. Puisque nous avons su nous revêtir du personnage, nous devrions savoir et agir pour nous en dévêtir.
Ne recherchez pas des “états”. Expérimenter du “bien-être” dans votre pratique n’atteste pas spécialement de son efficacité. Puisez la Source en vous, afin qu’elle vous emplisse et qu’elle chasse votre illusion.
Maintenant, la question est : savons-nous “puiser” ?

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur