Présence Vive
le vaste Esprit

Nature immuable

Nous ne devrions pas douter de la présence de Dieu en nous. Et, même si nous en doutions, ce doute n’est que celui du personnage, de “celui-là” en nous qui est illusionné. Le doute n’exprime pas la vérité. Il est l’expression de notre peur face à l’inconnu.
Sachant celui ou celle que nous sommes, comment imaginer que Dieu ait gardé sa place en nous ? Pourtant, quand bien même nous serions le plus incrédule ou le moins méritant, Dieu ne peut nous déserter.
Notre nature divine reste notre nature divine quoiqu’il advienne. L’Absolu auquel nous appartenons n’est pas soumis au changement. Il est le fondement. Il n’est pas une conséquence, mais la cause, la source première qui rend possible toute expression, toute manifestation. Il est pareil au vaste ciel depuis lequel de nombreux phénomènes météo se produisent, sans qu’il soit affecté.
Notre ciel intérieur est semblable au ciel extérieur. De nature immuable, il est la nature de la Source en nous. Les pensées, les émotions, les humeurs qui s’élèvent en lui n’ont pas le pouvoir de l’altérer. Par contre, l’ensemble de ces “événements” représentent comme des témoignages de cette base fondamentale. Tout comme nos grimaces témoignent de notre visage originel sur lequel, momentanément, elles se dessinent.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur