Présence Vive
Amour bonté

La musique du cœur

La contemplation n’a pas pour but de nous mettre dans un silence statique et aseptisé. À l’inverse d’une rétention, d’un maintien ou d’une immobilité, contempler nous ouvre et délivre notre totalité.
Notre ouverture n’est pas celle d’une désinhibition ou d’une émancipation. Elle vient de l’acceptation du sentiment, de la sensibilité liée au cœur.
Contempler c’est vivre avec son cœur. C’est entendre sa “musique”. C’est vibrer sans peur, sans redouter la Flamme de vie et d’amour qui en est l’origine.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur