Présence Vive
Avoir ou Être

Le visage premier

La vérité épuise tout. Elle replace toute expression dans sa nature initiale. Toutes les vagues, tous les reflets s’épuise dans l’eau. Tous les bruits retournent dans le silence. Jamais rien ne sort de la vérité. Elle est à l’image du ciel qui contient tout, qui emplit tout et qui ne peut sombrer en nul autre.
Constamment, nous en faisons partie. Toute séparation ou extériorisation n’est qu’imagination et ne repose que sur des idées. Ainsi, rien arrive, rien n’est arrivé, rien n’arrivera pour celui ou celle qui n’essaie pas de remplacer la vérité par des idées. Naturellement, se vit en lui, en elle, la totalité, la continuité, la perfection infinie de l’Immuable.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur