Présence Vive
Contemplation

Le Souffle du vivant

Si la joie et le sentiment de profusion n’apparaissent pas, c’est que vous n’êtes pas dans la contemplation. La méditation nous apporte des états de paix, de concentration, de bien-être, etc. De façon plus radicale et transformatrice, la contemplation nous entraîne dans le flux du vivant. Pareil au vent qui gonfle la voile d’un bateau et le fait avancer, le Souffle de vie gonfle notre cœur, le “réanime”. Il élève l’âme.
Il ne s’agit pas d’un état ni d’une émotion, mais d’un climat radieux et sacré, fruit d’une rencontre. Il imprègne et enveloppe tout notre être. C’est une atmosphère, comme un parfum qui émane et qui nous accompagne.
Si cela ne dure pas, c’est parce que nous nous en distrayons pour autre chose. À tout moment cela vient nous retrouver lorsque nous nous réorientons et recevons le Souffle.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur