Présence Vive
Journal

Le Souffle de certitude

Parce que nous nous méfions du mental, nous avons tendance à privilégier l’écoute des sensations et des ressentis intimes. Cependant, cela n’atteste pas spécialement de l’union au divin.

Ce qui devraient s’imposer en nous et supplanter toute autre sensation, pensée ou émotion, c’est la certitude d’appartenance au vaste Esprit, son unicité, sa plénitude insurpassable, sa profonde douceur.

Ici non plus, il n’y a rien d’héroïque. La grandeur, la confiance, l’invulnérabilité qui nous gardent à ce stade, ne sont pas le fruit de notre travail. Ils appartiennent à la Source, au Souffle de perfection auquel nous avons su nous ouvrir et aussi redonner la place.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur