Présence Vive
Accepter

Le refus du maintenant

Si nous ne cherchions pas à fuir “l’instant” pour répondre aux sollicitations de notre personnage, constamment, naturellement, nous vivrions présents, puisque réellement n’existe que cet instant.
Nous n’aurions pas besoin de concentration, de pratiques ni rien de spécial à faire pour y être. Nous n’aurions pas besoin de cultiver l’espoir d’y parvenir dans l’avenir.
Ici, notre corps vit et demeure sans effort, ancré par la gravitation universelle. L’esprit lié à ce corps réside également dans ce “maintenant”. Ce ne sont que nos idées éphémères, poussées par une volonté autre, qui s’inventent d’improbables “ailleurs” !

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur