Présence Vive
Contemplation

Le point de vue de l’absolu

Si nous savons nous décoller de notre logique ainsi que de notre film mental, alors, nous pouvons goûter dans l’instant la texture même de l’esprit.
Bien que le mental soit actif et absorbé à différentes tâches, l’esprit, sa nature, est comme une eau claire et vive que nul ne peut définir.
S’il arrive que sous l’emprise du mental nous soyons comme un passager emporté par un train filant telle une flèche à travers la campagne, depuis la nature de l’esprit nous sommes le paysage, cette nature immobile et sereine que rien ne vient troubler.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur