Présence Vive
Démasquer

Le personnage, le sans amour

Chaque fois que nous jugeons, c’est le personnage qui juge en nous. Pensez-vous que ce soit le Divin qui juge ? Pensez-vous que ce soit le Bouddha qui juge ? Que ce soit la Nature absolue qui juge ?
Si vous ne savez pas où et quand est votre personnage, il est là. Son jugement vise toujours son propre intérêt et sa soif de revanche. Il ne recherche pas le rapprochement, mais la division et le rejet. Il est cet aspect de nous qui a besoin de se défendre, de “gagner”. Il est plein d’assurance pour démontrer qu’il a raison en s’érigeant en censeur, en condamnant l’autre pour tous ses torts.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur