Présence Vive
Avoir ou Être

La volonté qui fait le personnage

C’est en se vidant de soi et de la volonté qui nous occupe que nous libérons le personnage et son emprise. Nous ne pouvons pas suivre à la fois cette volonté mue par l’orgueil et celle provenant de la Source. Nous voulons croire que nous sommes le propriétaire de nous-mêmes, alors que nous ne sommes qu’une manifestation de la Source et que tout notre Être lui appartient. Refuser, ignorer cette appartenance n’y change rien. Cela n’a pour effet que de nous plonger dans la réaction, le déni et l’auto suffisance.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur