Présence Vive
Décider

La volonté que nous suivons

Le prix de notre retour à la Source c’est l’oubli entier du personnage. Le comprendre et adhérer à cela n’est pas suffisant. Nous ne sommes libérés du jeu que lorsque nous n’y jouons plus.
Dans ce monde d’incarnation, c’est dans cette existence, faite de chair et de sang, que se mesure notre implication. C’est ce que nous faisons concrètement, ce que nous accomplissons dans le monde réel qui prévaut et qui révèle la volonté que nous suivons.
Le renoncement au personnage n’est pas pour nous, mais pour la place qu’il redonne à l’Ouverture et à l’Éclat originel. Tant que l’on ne se tait pas, on ne connaît pas le silence, on ne peut s’assimiler à lui ni le devenir.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur