Présence Vive
Contemplation

La vérité de l’illusion

Contempler nous donne à reconnaître, à vivre notre véritable identité. Il ne s’agit pas tellement de s’entrainer à développer la présence en “ce qui reste” et de faire que, progressivement, nous remplacions le jeu du personnage.

Ici, le but premier, est d’ouvrir l’esprit, de réaliser que “ce qui reste” est, comme ça le dit, “ce qui reste”, invariablement, et ce depuis toujours. C’est déjà ainsi !

Les nuages passent et le ciel demeure. La nature immuable du ciel ne dépend pas des nuages.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur

Commentaire (1)

  1. vincent

    Voilà qui est sans négoce, sans commerce, sans mentalisation “c’est”! C’est déjà  auto libéré! nul besoin de s’exercer, comme tu le dis: “c’est ouvrir l’esprit” à ce qui est déjà, là, toujours là, à jamais là et que nous sommes infiniment..
    Merci Denis pour cette contemplation directe où tes mots sont une vision directe……………..et non une prescription à pratiquer :o))

Les commentaires sont clos