Présence Vive
Assumer

La perfection de l’Être

Il n’y a aucun enjeu concernant “cela” que nous sommes. L’Être est parfait dans sa nature, quoi qu’il advienne sur le plan physique et relatif. Il “Est”, nous “Sommes”. Aussi, cette affirmation d’Êtreté est entière et ne peut s’altérer. La perfection de l’Être réside dans cette immuabilité.
Lorsque, par-delà nos peines et nos joies, nous reconnaissons la stabilité de notre fondement, nous ne pouvons que nous réjouir. Nous réalisons qu’il n’y a rien que nous devrions obtenir ou perdre comme nous le pensons. Immédiatement, dans cet instant, comme depuis toujours, ce qui est parfait l’est déjà et n’a pas à le devenir.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur