Présence Vive
Contemplation

La logique du “chemin”

S’abandonner, c’est transgresser les lois du personnage, c’est oublier la logique de l’imposteur. Si vous comprenez que vous êtes impliqué dans un jeu mensonger, coupez court. N’élaborez aucune stratégie depuis cet état. Cela n’en serait qu’une conséquence et sa prolongation.
D’un coup, simplifier tout en vous-même, afin d’aboutir pleinement ici, débarrassés de toute histoire, de tout commentaire, de tout projet prometteur. Contempler, c’est se réveiller du rêve éveillé. C’est renaître directement, vivant au milieu du Vivant.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur