Présence Vive
Assumer

L’offrande qui libère

Afin de retrouver le dénuement parfait de la contemplation, offrez-vous, offrez le personnage.
Au lieu d’offrir des bougies et de l’encens, offrez tout ce qui vous retient et vous garde au service de l’illusion. La saisie, avant de se porter sur les formes matérielles, s’exerce sur le plan affectif, mental et spirituel.
Offrir et se délester de tout ce qui nous préoccupe, nous redonne l’Ouverture simple et naturelle. Là, où nous pensons vivre une coupure et un éloignement, en réalité, il n’y a qu’un remplissage, qu’un affairement qui occulte et altère notre vision.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur

Laisser un commentaire