Présence Vive
Assumer

L’immobilité de l’Être

Nous disons que nous pensons, mais en réalité “ça pense en nous”. Fondamentalement, nous ne pensons pas. De la même façon que nous disons que nous bougeons, cependant, aucun de nos déplacements ne peut nous éloigner de nous-mêmes. Malgré les plus grandes distances, nous restons inséparables. Nous demeurons en notre compagnie.
Que nos activités soient intérieures ou extérieures, nous ne bougeons pas. Aussi, il n’y a rien à retrouver, à stabiliser ; nous n’avons jamais bougé.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur