Présence Vive
Contemplation

Fondre…

Le “lieu du cœur” est le réel chez-soi, est le tréfonds, est le ciel intérieur. Ce royaume ne peut être connu de nous que lorsque nous nous y confondons. Contempler, c’est relâcher notre cristallisation et nous essentialiser. Au contact du cœur nous “fondons”, tel un bloc de la glace sous l’effet de la chaleur.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur