Présence Vive
Démasquer

Faux coupable

Le coupable d’un meurtre ce n’est pas le couteau, l’arme. C’est bien la personne qui l’utilise. Le mental n’est pas vraiment le fautif dans notre illusion. C’est principalement le mensonge, la capacité que nous avons de nous leurrer et de “remplacer” la vérité par des histoires.
Tout cela se joue bien au sein du mental, comme un film sur un écran de TV. Aucun film n’a jamais altéré la télé ni l’endroit où il s’est trouvé projeté. Aucune illusion qui se raconte en nous n’a le pouvoir de nous corrompre. Si nous changeons, si nous gagnons ou perdons, c’est seulement dans le film que nous regardons et dont c’est l’histoire.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur

Commentaire (1)

  1. Charles

    L’analogie avec un écran est équivalente avec celle du support “blanc” de toute écriture… Ce “point de vue” offre une ouverture de Conscience spontanée colorée par une liberté sans borne et par une présence illimitée à ce qui EST …

Les commentaires sont clos