Présence Vive
Contemplation

ENTENDRE sa Soif

Contempler c’est s’ouvrir à la grandeur de Dieu, à une immensité incommensurable, à une nature insaisissable. C’est s’y fondre jusqu’à s’oublier totalement.

C’est un “seuil” que l’on ne peut franchir ni par la force, la stratégie ou la volonté. On ne peut s’y rendre qu’avec une conviction sincère, qu’avec l’usure du personnage et celle des buts mondains, qu’à travers l’humilité du cœur et le désir ardent du retour “chez Soi”.

Ce n’est pas une question de temps, de tour de force, mais la conséquence du fait d’accueillir et d’entendre sa soif profonde.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur