Présence Vive
Contemplation

Donner et recevoir

Bien que nous ne soyons pas “deux”, nous avons la capacité d’interagir avec nous-mêmes. C’est le fait que nous pouvons être à la fois donneur et receveur, qui nous amène à glisser dans une logique duelle et schizophrène. En réalité, cette dualité n’est qu’illusion. Il n’y a pas “deux”.
Bien souvent dans la vie, il nous faut agir en interactivité avec les autres et les situations. Malgré cela, nous manquons ou négligeons le lien d’amitié avec soi. Pourtant, n’est-ce pas “soi” le premier vers qui nous pouvons nous tourner afin de développer cette relation ?
Le vivant est ce qu’il est, comme une source abondante et incessante, parce qu’il s’agit d’une relation, d’une interaction, entre les deux pôles complémentaires d’une même nature.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur

Laisser un commentaire