Présence Vive
Assumer

Décider de “revenir”

Au moment où nous entrons en contemplation, il devrait y avoir en notre Être un changement radical. En nous, quelque chose devrait se déposer, se dénouer.
C’est dans cet instant que nous nous reconnectons à la Présence, que nous nous réveillons des pensées, du jeu mental qui nous accapare. En fait, tout ce qui est en trop disparaît. Aussi, nous pourrions nous sentir soulagés et avoir la délicieuse sensation et satisfaction d’être “de retour”, d’être enfin “à la maison”.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur

Laisser un commentaire