Présence Vive
Amour bonté

Cultiver son cœur

Pour l’avoir expérimenté, reçu par le passé dans la proximité de la mort, la question concernant l’amour, de combien nous avons aimé durant notre vie, est la plus cruciale. Elle est celle de la mise en lumière de toute notre existence.
La faculté d’aimer, tous, nous la détenons. Ce qui nous différencie et qui nous permet de progresser spirituellement, humainement, c’est la priorité et le choix que nous en faisons. Le sentiment d’amour-bonté n’est pas un engagement facile. Il est souvent relié à un renoncement, voire à des sacrifices. Cependant, ce sont ces difficultés et cette exigence, qui lui confèrent sa valeur, sa puissance de don de vie et de beauté.
La vérité et la force de notre amour, de notre amitié, se mesurent à l’aune de l’engagement et de la générosité concrète que nous leur associons. La vie nous invite à ce choix, celui d’aimer ou de continuer selon notre ancien “programme”. Il ne s’agit pas d’un dilemme entre le cœur et la raison. Nous avons besoin d’une tête et d’un cœur. Face à nos doutes, les questions que nous devrions nous poser sont : qu’est-ce que je vais favoriser et faire grandir ? Qu’est-ce qui profite le plus à l’ensemble ? Qu’est-ce qui me fait évoluer au regard de mes tendances égotiques de peur et de repli ? Qu’est-ce qui m’honore, m’apporte la paix, la joie de l’âme ?

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur