Présence Vive
Accepter

Ce qui nous divise

Ne faites pas de “l’êtreté” car l’Êtreté est immanquablement là. Ce que nous Sommes ne vient ni ne repart. Ce sont nos idées, nos sensations, qui vont et viennent.

Si nous sommes dans l’oubli de “cela” que nous sommes, c’est parce que nous espérons autre chose. Qu’espérons-nous ? Tout ce que nous pourrions obtenir sera toujours en dessous de l’Êtreté.

Nous ne goûtons pas la perfection de l’être parce que nous le rejetons et n’en mesurons pas toute la valeur. Afin de réaliser sa complétude, il nous faut plus que tout régler nos conflits internes.

Notre attachement à l’illusion ne vient pas de causes extérieures, mais de notre pauvreté en amour, de nos rancœurs, de notre manque d’acceptation, de tout ce qui nous garde divisés.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur

Laisser un commentaire