Présence Vive
Avoir ou Être

L’arrêt de tous nos jeux

L’illusion, la division, la saisie, le jeu duel, etc. tout cela avec quoi nous sommes impliqués, ne nous permettra pas d’en finir et de nous libérer.
Le personnage, notre “moi illusionné”, ne va pas s’éveiller. Ça n’arrivera pas. Dans cette logique, nous n’y arriverons jamais parce que tout cela n’est qu’une “histoire” et qu’elle est fausse. Tout cela est comme une mise en scène ou toute recherche, tout espoir n’est qu’un nouvel acte de la pièce. Cependant, si pareil à des comédiens nous jouons, pareillement, il nous est possible d’arrêter et de ne plus jouer.
Afin de nous libérer, l’arrêt du “jeu” est incontournable. C’est parce que nous n’avons pas la probité et l’audace de tout suspendre et que nous en espérons toujours un profit que nous maintenons la croyance de l’illusion.

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur