Présence Vive
Contemplation

Voir comme “avant”

La notion de Vision pure me semble intéressante parce qu’elle évite de tomber dans toute forme de pratique statique ou de posture méditative. Elle nous évite de devenir un pratiquant raide ou somnolant. Le point n’est pas de garder la présence par le “contrôle”, mais de nous réveiller et de nous vivifier au contact du Vivant. C’est comme entrer dans le courant d’une rivière pour qu’il nous entraine.
On parle d’adopter la Vision pure, de s’en remettre à elle. Pour cela, il nous faut dans un premier temps l’avoir identifié et retrouvé le lien vivant qu’elle permet avec l’Être et le Cœur.
Être dans la Vision pure, c’est être dans l’intensité du vivant. Ici, j’utilise le terme “vision”, mais c’est notre corps entier qui s’en trouve impacté et participant de cette dynamique.
La Vision pure n’est pas une vision “élaborée”. Elle est l’ouverture spontanée à la base de tout regard. Pour qu’elle apparaisse, il nous suffit de la laisser émerger de notre propre regard sans la corrompre, sans la manipuler. Il nous suffit de l’autoriser, de la laisser s’imposer en faisant appel à notre cœur d’enfant.

image_pdfObtenir le PDF

Articles associés

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur