Présence Vive
Décider

Rester “dedans”

Ce n’est pas tout “d’entrer en soi”. Après, il s’agit d’y rester, de ne pas reprendre la fuite. C’est grâce à l’union que l’on concrétise l’unité et que l’on découvre l’entièreté au-delà de la relation sujet-objet.
L’union dépend de la décision de s’unir, du désir de rejoindre et d’être rejoint, du désir d’embrasser pour ne faire qu’un. C’est un mouvement comme une plongée, pareil à une pierre que l’on jette dans l’eau et qui continue sa course en s’enfonçant.
“L’enfoncement”, pour nous, est le stade où notre esprit se mêle à l’Esprit. C’est comme l’eau contenue dans une bouteille, que l’on mêlerait à l’eau d’un étang ou à celle d’une rivière.
Il nous faut comprendre que s’illusionner c’est vouloir se faire différent, c’est s’autonomiser dans une “forme”. Aujourd’hui, à travers la contemplation, nous inversons cette formation d’éloignement en l’ouvrant par un rapprochement, en inversant l’action de différenciation.

image_pdfObtenir le PDF

Articles associés

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur