Présence Vive
Avoir ou Être

Le royaume du “fond” et celui de la “forme”

Ce qui caractérise l’illusion, c’est son épuisement naturel et inéluctable. Si nous regardons ce monde et cette vie, il n’y a pas grand-chose qui ne s’épuise pas ! Cette journée, cette heure se sont épuisées. Toutes les choses s’épuisent à leur rythme.
Maintenant, que reste-t-il de tout cet épuisement ? “Cela” qui ne s’épuise pas. Le Voyons-nous ? Le vivons-nous ? Qu’est ce que “cela”. Il s’agit de l’Esprit. Non pas le petit esprit, le mental, mais le vaste esprit auquel tout appartient. Contempler, nous permet de nous y relier. Au lieu de vivre et de subir l’épuisement des “formes”, comme nous le faisons d’ordinaire, par la contemplation, nous vivions le “fond“. Nous devenons des “survivants”. Nous devenons “cela”.

image_pdfObtenir le PDF

Articles associés

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur