Présence Vive
honnêteté

Laisser place

L’approche contemplative n’est pas une voie de l’élévation, mais celle de l’abaissement. C’est par le fait de s’abaisser que le “jeu” et le “personnage” s’en vont. L’humilité ne devrait pas être une “posture”, mais la reconnaissance sincère de notre échec, de notre incapacité au bonheur par la saisie, la duperie et l’arrogance.
Dans toutes les approches où le personnage peut espérer et se projeter, en fait, il continue de se faire exister.
La vérité est première. Elle vient avant notre personnage fictif. Elle ne dépend ni de lui ni du moindre de ses accomplissements.

image_pdfObtenir le PDF

Articles associés

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur