Présence Vive
Contemplation

L’éclat d’Êtreté

Ce qui importe dans la contemplation ce n’est pas votre posture, votre maintien ou votre niveau d’apaisement… C’est comment nous laissons la place à l’Êtreté, à la proclamation silencieuse de l’Être.

Au commencement, nous essayons d’Être, puis, au regard de notre incapacité, nous comprenons que nous faisons un effort de trop. Afin d’Être, ou d’exprimer la simple pensée d’Être, il faut bien qu’à la source, avant tout, “Cela EST”.

En nous, autour de nous l’Êtreté règne et s’autoproclame de façon incessante. Alors, comment ne pas y arriver ? Pourquoi essayer ou vouloir la faire ? C’est parce que nous ignorons l’Êtreté que nous ne la vivons pas. Nous ne savons plus ce qu’elle est. Nous n’en avons qu’une vague idée.

Autorisez-vous à Être simplement. Retrouvez-vous “déjà” dans l’éclat spontané, dans le Visage nu, initial, qui vous précède et qui vous attend infiniment.

image_pdfObtenir le PDF

Articles associés

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur

Laisser un commentaire