Présence Vive
Avoir ou Être

Ciel sans trace

Lorsque vous rejoignez la parfaite Êtreté, ne faites pas comme si elle était votre œuvre. Ne la pratiquez pas ! Soyez honnête et reconnaissez qu’elle était déjà là, que c’est vous qui en étiez détournés.
L’Êtreté n’est pas à conquérir. Elle est à accepter étant donné qu’elle est “l’état premier”, pareil au silence qui précède tous les bruits. Le silence l’emportera toujours sur le bruit. Aussi, regardez bien en vous. L’absolu de l’Êtreté triomphe sur le relatif de l’illusion. Quoi que celle-ci fasse et raconte.

image_pdfObtenir le PDF

Articles associés

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur