Présence Vive
Couper court

Arrêter autant qu’il le faudra.

Ouvrir l’illusion c’est ouvrir notre personnage et son histoire. Nous devrions être dans la simplicité de l’Êtreté, libres d’un but, libres d’un devenir. Au lieu de cela, “nous faisons” de l’ouverture et “nous avons” le but d’être sans but. Comment l’illusion pourrait-elle se débarrasser d’elle-même si “elle fait” et si “elle a” ?
L’adhésion entière à la vérité de l’instant ne peut survenir que par l’arrêt immédiat du personnage. Stopper en nous le “jeu”, le “mécanisme de projection”, stoppe toute l’illusion. Cela nous restitue dans la simplicité initiale. Cela nous dévoile l’évidence.

image_pdfObtenir le PDF

Articles associés

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur