Présence Vive
Couper court

A la lumière de la vérité

Nous voulons toujours corriger “l’illusion”. Pourquoi la corriger si elle n’est pas vraie ? Aussi, l’idée de “correction”, n’est-elle pas la conséquence directe de l’illusion qui nous tourmente ?
Si le problème est vide, la nécessité d’une solution l’est également. Par contre, si nous n’en voyons pas l’irréalité, alors, l’un justifie l’autre et le jeu illusoire s’entretient.
Il n’y a rien à corriger. Quant aux problèmes du monde relatif, ils font partie de la vérité. C’est au regard de nos intérêts, selon notre sagesse, qu’ils apparaissent tantôt positifs, tantôt négatifs.
C’est de nous ouvrir au “monde réel”, de nous placer dans la “lumière de la vérité”, qui dissout notre illusion, qu’ainsi, nous en sommes libres.

image_pdfObtenir le PDF

Articles associés

Billet publié par:

Denis Marie auteur de L'éveil ordinaire, le don du cœur